Les métiers de la construction métallique génèrent des pollutions avec des expositions permanentes qu’il est impératif de mesurer. Protéger les personnels au sein des unités de production est primordial.

Fort de notre expérience dans le domaine du soudage industriel, nous étudions l’ensemble de vos contraintes de production et environnementales pour établir un diagnostic précis.

Nous vous conseillerons pour optimiser vos installations actuelles et accompagnerons vos nouveaux projets en ayant pour objectif principal, l’optimisation de l’utilisation des équipements pour que les installations soient durables.

Nous avons la possibilité de valider avec vous les typologies d’équipements à mettre en œuvre dans vos ateliers, en les essayant en situation réelle et définir les points d’amélioration par poste de travail.

Nous nous occupons d’établir vos dossiers techniques synthétiques (synthèse et caractéristiques techniques des solutions proposées, schéma d’implantation…) qui serviront de base dans le suivi de vos dossiers de subvention. Nous réalisons également les dossiers d’installations réglementaires exigées par les organismes de références, complétés par les mesures de vitesses et débits d’aspiration.

Des subventions pour une meilleure prévention et protection des employés

Soudage + sûr : une aide financière pour prévenir les risques du soudage à l’arc.

Pour protéger la santé des salariés ayant des activités de constructions métalliques, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose aux entreprises de moins de 50 salariés la subvention Soudage + sûr.

Objectif : diminuer l’exposition des salariés à des particules submicroniques et à des gaz contenus dans les fumées.

Risques professionnels concernés

Le soudage à l’arc est un procédé de fabrication largement utilisé, en particulier dans les activités de constructions métalliques. Il expose les salariés à des particules submicroniques et des gaz contenus dans les fumées dont les effets sur la santé sont délétères (atteinte neurologique et sur le système broncho pulmonaire). C’est pourquoi les fumées de soudage à l’arc sont classées par le Centre international de recherche sur le cancer comme « cancérogènes avérés pour l’homme » (CIRC1 depuis 2017).

Entreprises éligibles

Cette subvention est destinée à toutes les entreprises de 1 à 49 salariés, exerçant une activité de soudage à l’arc ou de formation d’opérations de soudage à l’arc, dépendant du régime général.

Le montant de la subvention et les équipements financés

« Soudage + sûr », est une subvention d’un montant de 50% de l’investissement hors taxes, plafonnée à 25 000 euros, pour aider les entreprises à s’équiper en matériels :

Plusieurs équipements peuvent être financés :

  • Des installations de captage localisé : torches aspirantes TIG, torches aspirantes MIG-MAG, dosserets aspirants, gabarits aspirants, bras aspirants, tables aspirantes, cabines, enceintes pour le soudage robotisé ;
  • Des réseaux ou groupes aspirants avec rejet des fumées à l’extérieur ;
  • Des installations pour l’introduction mécanique d’air réchauffé en période froide en compensation des débits extraits.

En option et uniquement en complément du financement d’installations de captage localisé :

  • Les dispositifs d’aide à la manipulation des équipements et de mise en position des pièces : équilibreurs, potences, supports dévidoirs, vireurs (50 % du montant hors taxes) ;
  • Les postes de soudage de nouvelle conception à gestion numérique de l’arc (20% du montant hors taxes).
  • L’extraction mécanique de la ventilation générale (20% du montant hors taxes) ;
  • Les masques à adduction d’air et les cagoules ventilées (20% du montant hors taxes) ;

Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter la CARSAT et prendre connaissance des informations contenues dans les documents ci-dessous :